Imprimer

Mr Barack Obama,

de souche française ?

par Luc Antonini

 

 Monsieur Barack Obama, 44e président des États-Unis d’Amérique, serait un digne descendant des rois de France, et par là cousin de toutes les têtes couronnées d’Europe, mais aussi de deux de nos présidents de la
République : Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Cela permettra sans aucun doute un rapprochement de nos deux nations, amies depuis toujours.

Barack Obama est aussi bien le cousin de très nombreuses personnalités américaines que d’aristocrates français comme le comte de Paris ou le prince Napoléon.
Tous cousins ? Soyons donc beaucoup plus tolérants envers notre prochain…

Loin dans le temps

Louis VIII le Lion, roi de France, né à Paris le 5 septembre 1187, décédé à Montpensier (63) le 8 novembre 1226 se marie à Blanche de Castille. De cette union naît le grand roi saint Louis et Robert Ier, comte d’Artois, né vers 1216, tué à Mansourah en1249. Robert Ier avait épousé en 1237 Mahaud de Brabant. De cette union naquit Blanche d’Artois, née à Arras en 1248, décédée le 2 mai 1302, inhumée à Minoresse au couvent Aldgate en Angleterre. Elle avait épousé en premières noces Henri II, roi de Navarre ; veuve en 1274, elle épousa ensuite en secondes noces en 1276, Edmond Plantagenêt, comte de Lancaster, fils du roi Henry III d’Angleterre et d’Alienor de Provence. Ensemble, ils eurent Henry Plantagenêt, comte de Lancaster, marié le 2 mars 1297 à Maud de Chaworth d’où plusieurs enfants dont Eleanor (1311-1372) qui épousa en premières noces en 1337 John de Beaumont et en secondes, le 5 février 1345, Richard Fitzalan (descendant aussi des rois de France et de très nombreuses familles qui ont fait l’histoire de notre pays).
Éléonore Plantagenêt et son second mari sont les parents de Richard Fitzalan, 11e comte d’Arundel, marié le 28 septembre 1359 à Elizabeth de Bohun, d’où lien du sang des Bourbons, des Condé des Savoie et des Sabran...
De cette union, naquit Elizabeth Fitzalan (1366-1425), mariée tout d’abord à Robert Goushill, avec qui elle eut une fille : Joan Goushill, née vers 1404, décédée à Lancashire en 1450. Elle épousa ensuite, en 1425, Thomas Lord Stanley. Ensemble ils eurent une fille : Catherine Stanley, (1430-1498), alliée en 1454 à sir John Savage (1422-1495) maire de Chester, d’où Dulcia Savage mariée à sir Henry Bold, d’où Maud Bold, marié à Thomas Gerard.

  De Bischwiller à Philadelphie

Un autre de ses ancêtres, Christian Gutknecht, fabricant de tabac à Bischwiller, dans l’actuel département du Bas-Rhin, avait émigré pour Philadelphie en 1749, où Gutknecht (nom désignant un « bon valet ») était devenu Goodnight.
Il est décédé à Philadephie le 26 décembre 1795, ayant épousé avant son départ pour le nouveau monde le 25 avril 1746 à Bischwiller (67) Mary Grunholtz, d’où : Samuel Goodnigt (1761-1845), marié à Magdeleine Berkheimer, d’où Catherine Goodnight, née le 18 novembre 1792, mariée en 1819 à Jacob Dunham, d’où : Jacob Mackey Dunham, né le 7 mai 1824, marié à Louisa Stoup (1837-1901) ; leur fils Jacob William Dunham est né à Indiana le 7 février 1863, il épouse le 1er mars 1890 Mary Kearney (1869-1936), d’où Raph Dunham(1894-1970) marié à Ruth Armour (1900-1926); leur fils Stanley Armour Dunham (1918-1992) épouse à Madelynen en 1940 Lee Payne (1922-2008). Il sont les grands-parents qui élevèrent le nouveau président.

Patronymes étudiés: Akumu – Armour – Berkheimer – Dunham – Goodnight – Grunholtz – Gutknecht – Kearney – Kieffer – Obama – Ogwel – Payne – Robinson – Soetoro – Stroup

© Généalogie Magazine N ° 284

Affichages : 3268