Imprimer

Akhenaton
Le pharaon du RAP français

par Luc Antonini

 

 

N’allez pas chercher des ancêtres en Égypte, ce n’est pas la bonne piste. Akhenaton, à l’état civil Philippe Fragione, est né à Marseille et, comme tout bon Marseillais, il est issu d’un brassage de populations dont la cité phocéenne est si fière. C’est l’arrière-grand-père d’Akhenaton, Francesco
Fragione, qui quitte son village d’Italie, Sperlonga, situé sur les côtes de la Mer Tyrrhénienne à 125 km au sud de Rome et à 174 km au nord de Naples.
Mais les temps sont difficiles en cette fin du XIXe siècle. Francesco qui avait épousé l’une de ses cousines Filoména Frangione, vient donc jeter ses filets dans la Méditerranée, tandis que d’autres membres de sa famille ont quitté le bassin méditerranéen pour l’Atlantique, le nouveau monde, les USA. L’exil est le chemin qu’empruntent alors de nombreux Italiens pour qui la vie étant trop dure dans leurs villages, s’expatrient. Certains partent en Provence, d’autres en Tunisie ou en Algérie et les plus téméraires jusqu’aux États-Unis.
Branche maternelle
Le grand-père, Paul Malano, est électricien, il est le fils de Michel Malano lui-même fils d’un tailleur de pierres originaire de Port de la province de Turin. Le même scénario se reproduit : c’est un peu la même histoire que les Fragione, on quitte son village, son pays pour trouver du travail. La carte de l’intégration est vite jouée chez les Malano, l’un des frères de Michel Malano, Paul, caporal au 4e régiment colonial, est mort pour sa nouvelle patrie à Braux en 1915 ; un autre frère, Louis, est blessé lors de cette guerre. Michel Malano épouse à Allauch en banlieue de Marseille Virginie Olive, native de Cadolive, son père est charretier, sa mère est native d’Allauch. À la veille de la Révolution, plus des trois-quarts du sol allaudien appartiennent aux paysans qui travaillent. De nombreux Marseillais ont des ancêtres dans ce village qui se trouve juste à porte de la cité phocéenne. 

  Patronymes étudiés: Fragione – Giannotti – Julien – Lanzarotti – Laugier – Malano – Marchini – Moglia – Notta – Olive – Saccocio – Scotti

© Généalogie Magazine N ° 300

Affichages : 3244