Imprimer

Guillaume Durand

entre télé, radio et écriture
par Luc Antonini

Professeur d'histoire-géographie, le parisien Guillaume Durand devient en 1978, à 26 ans, journaliste à Europe 1, d'abord comme reporter puis comme présentateur de flashs d'information avant de devenir l'homme de télé que nous connaissons tous...
Guillaume Durand devient après ses premiers   pas  à Europe 1 rédacteur    en     chef adjoint en charge du journal de 8 heures, puis de la tranche 7-8.
En 1987, il rejoint La Cinq de Silvio Berlusconi et de Robert Hersant pour y présenter le journal de 20 heures jusqu'en 1991.11 sera ensuite directeur adjoint de la rédaction de la chaîne d'information continue LCI de juin 1994 à juin 1997. Parallèlement, il anime LMl, le grand rendez-vous politique de TFl.
Après cette carrière de journaliste, il devient animateur de talk-show. Il présente et produit ainsi Nulle part ailleurs sur Canal+ de septembre 1997 à juin 1999. Il sera "remercié" par la direction des programmes de Canal+ (Alain de Greef et Bernard Zekri, responsable de la rédaction) selon lui, d'une manière brutale et intolérable. Ce limogeage l'amènera à publier un essai (la Peur Bleue), dans lequel il dévoilera les manœuvres et dérives de cette chaîne privée. À la rentrée 1999, il retrouve Europe 1 pour présenter une série d'interviewés du lundi au vendredi entre 18h30et 19h. Parallèlement, il rejoint en septembre 2001 la chaîne France 2 pour animer un magazine littéraire Campus, le magazine de l'écrit, ainsi que Trafic.musique à partir d'octobre 2002.

En septembre 2004, il quitte Europe 1, pour réaliser une interview quotidienne sur la chaîne I Télé, tout en continuant ses deux émissions sur France 2. A la rentrée 2005, l'émission, qui suit La Grande Edition (un journal 30 minutes présenté par Harry Roselmack), est rebaptisée La Grande Edition, la suite pour être diffusée du lundi au jeudi de 18H30 à 19H30. Le vendredi, Guillaume Durand présente à 19H20 Le Franc Parler, un entretien de 40 minutes avec une personnalité politique diffusé en direct et en simultané sur I Télé et France Inter, en partenariat avec l'hebdomadaire Le Point. Il arrête de présenter Le Franc Parler en janvier 2006, puisqu'à cette date, ses deux émissions sur France 2 sont fusionnées dans une nouvelle version de Campus diffusée tous les vendredis soirs en direct à 22h30. À la fin de la saison 2005/2006, il quitte I>Télé (où il est remplacé par Thomas Hugues) en raison d'une clause d'exclusivité avec France 2. En septembre
 

Patronymes étudiés: Durand - Vallois - Lescarbault - Bourgignon - Lauvergnat - Chopin - Luxereau - Mauduit - Denis - Vincent - Peschard

© Généalogie Magazine N ° 287

Affichages : 3336